Histoire de Dion Bouton

Publié le par Maelis

De Dion Bouton

La société fut fondée par le comte (puis marquis) nantais Albert de Dion et Georges Bouton et Armand Trépardoux à Puteaux, elle commença par la fabrication d'automobiles à vapeur en 1882.Ces véhicules employaient une suspension semi-indépendante innovante à tube De Dion, qui fut reprise par d'autres fabricants. La société a produit une automobile à moteur à essence de petite cylindrée en 1895, la petite voiture. La société commença bientôt à produire des moteurs et à fournir à d'autres constructeurs automobiles. Les moteurs de Dion furent utilisés par plus de 150 autres sociétés. En 1900, De Dion-Bouton était le plus grand fabricant d'automobile dans le monde. La société produisit 400 voitures et 3 200 moteurs cette année là. La société fut la première à fabriquer un moteur V8 en série, en 1910. Ces chiffres de production seront dépassés par ceux de Panhard & Levassor avant la Première Guerre mondiale, puis par d'autres fabricants comme Peugeot ou Renault. Durement touchée par les conséquences du krach de 1929, la société ne saura pas renouveler sa gamme et devra abandonner la production de voitures de tourisme en 1933. Elle poursuivra cependant celle d'autobus et de balayeuses-arroseuses jusqu'en 1953, et de bicyclettes encore un dizaine d'années, avant d'être rachetée par une petite entreprise berrichonne.

Georges Bouton meurt en 1938, Albert de Dion en 1946.


 

Commenter cet article